Tarzan

La série Tarzan comporte plus d’une vingtaine de volumes (vingt-deux romans, deux recueils de nouvelles, deux courts récits). C’est l’œuvre majeure d’Edgar Rice Burroughs, celle qui lui valut la fortune et la gloire, mais le Tarzan connu du grand public n’est pas vraiment celui de Burroughs, la version cinématographique l’ayant sérieusement affadi. Il faut impérativement rayer de son esprit ces adaptations qui sont presque toutes des trahisons du personnage original.
 
Dans le premier tome, Tarzan of the Apes, John Clayton, Lord Greystoke, et son épouse sont abandonnés sur la côte africaine. Ils sont tués et leur bébé est élevé par une tribu de grands singes (qui ne sont pas des gorilles contrairement à ce que s’évertuent à affirmer la plupart des adaptations). Baptisé Tarzan (peau blanche), l’enfant grandit chez ces singes – les Mangani – qui possèdent une forme de langage. Il a vingt ans quand il croise enfin d’autres êtres humains. Après la rencontre avec Jane Porter, dont le bateau a été détourné par des mutins, il part pour la France avec son ami Paul d’Arnot, un officier de marine qu’il a sauvé de cannibales.

Son identité en tant que John Clayton, Lord Greystoke, est officiellement reconnue.

Burroughs eut l’intelligence de ne pas terminer par un happy end, mais de laisser les relations entre Tarzan et Jane en suspens, ce qui ouvrira la voie à une suite, puis de nombreuses autres aventures…
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25


© Michel Vannereux