Tarzan the Terrible
   
PARUTION ORIGINALE
In  : Argosy All-Story Weekly, 12, 19 et 26 février, 5, 12, 19 et 26 mars 1921. En volume  : Chicago, A.C. McClurg & Co., juin 1921.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

À la recherche de Jane, Tarzan pénètre dans un pays inconnu. Il sauve un individu attaqué par un lion. Il s’agit d’un pithécanthrope doté d’une queue et de pieds préhensiles. Lors d’une pause, ils sont attaqués par un troisième individu. L’agresseur est semblable au premier pithécanthrope mais doté d’une toison hirsute de poils noirs. Après avoir affronté en commun un fauve, les trois hommes fraternisent. Tarzan apprend la langue de ses compagnons – Ta-den et Om-at. Le pays d’où ils sont originaires s’appelle Pal-ul-don. Les hommes glabres sont les Ho-don, et les hommes velus les Waz-don. Les premiers vivent dans des cités au centre de leur vallée et les autres dans des grottes.

Dans la gorge de Kor-ul-ja, d’où est originaire Om-at, le chef Es-sat s’en prend à Pan-at-lee, la fiancée d’Om-at. Elle le frappe et, le croyant mort, elle prend la fuite. Après avoir sauté du haut d’une falaise, Pan-at-lee plonge dans un lac d’eau glacée. Elle trouve ensuite refuge dans la gorge de Kor-ul-gryf à la réputation sinistre.

Om-at, Ta-den et Tarzan arrivent à Kor-ul-ja. Om-at affronte Es-sat dans un combat de chefs et le tue. Tarzan et ses compagnons se lancent à la recherche de Pan-at-lee et affrontent la tribu ennemie des Kor-ul-lul. Impressionnés par le courage de Tarzan, les Waz-don le baptisent Tarzan-jad-guru, Tarzan le Terrible. L’homme-singe est assommé à l’issue d’un combat. Prisonnier, il tue son geôlier et part en direction de Kor-ul-gryf.

Pan-at-lee est attaquée par un humanoïde primitif, un Tor-o-don. Elle est sauvée par l’arrivée opportune de Tarzan. Tous deux rejoignent la jungle où ils sont confrontés à un gryf, le tricératops de Pal-ul-don. Ils voient un Tor-o-don utiliser un gryf comme monture puis se séparent. Pan-at-lee se dirige vers Kor-ul-ja mais elle est capturée en route par des Ho-don. Tarzan utilise la méthode des Tor-o-don pour monter sur un gryf.

Tarzan arrive dans la cité d’A-lur où il se présente comme l'envoyé du dieu Jad-ben-Otho. Il s’attire l’inimitié de Lu-don, le grand prêtre. Le lendemain, il s’introduit dans le Jardin Interdit, réservé à la famille royale. Il rencontre O-lo-a, la fille du roi Ko-tan, et Pan-at-lee devenue son esclave. Accusant Tarzan d’être un imposteur, Lu-don le fait arrêter mais l’homme-singe prend la fuite.

Tarzan apprend qu’une femme étrangère serait prisonnière dans le temple. Il s’y introduit, tombe dans une fosse et se retrouve dans une caverne face à un gryf. Pour lui échapper, il plonge dans un bassin.

Jane Clayton est effectivement captive de Lu-don. Juste après que Tarzan soit tombé dans la fosse, un guerrier de haut rang, Ja-don, vient la chercher pour la conduire auprès du roi. Il l’amène dans le Jardin Interdit.

Une fête a lieu car le lendemain, O-lo-a doit épouser Bu-lot, le fils de Mo-sar, un rival de Ko-tan. Bu-lot, ivre, finit par poignarder Ko-tan. Des combats éclatent. Mo-sar et Bu-lot s’introduisent dans le Jardin Interdit. Mo-sar enlève Jane mais au moment où Bu-lot veut s’emparer d’O-lo-a, Tarzan surgit. Il tue Bu-lot et se lance à la poursuite de Jane.

Jane fausse compagnie à ses ravisseurs. Elle se sauve dans la jungle où elle entreprend de survivre. Longtemps captive des Allemands, elle fut emmenée à l’intérieur des terres par le lieutenant Erich Obergatz et quand les troupes indigènes qu’il commandait se sont rebellées, ils ont fui et sont parvenus dans Pal-ul-don. Ils ont été séparés et elle a été capturée par les Ho-don.

Après plusieurs jours, Jane a la mauvaise surprise de recevoir la visite d’Obergatz. Jane le repousse avec mépris. Une nuit, il tente de s’introduire dans la cabane de Jane. Elle le frappe violemment avec son javelot.

Tarzan arrive dans la ville de Tu-lur où il est fait prisonnier. Il s’échappe et gagne la forêt où il retrouve Jane. Ils prennent la direction du nord dans l’intention de quitter Pal-ul-don, puis tombent sur l’armée de Ja-don qui persuade Tarzan de les aider à prendre A-lur.

Ayant perdu la raison, Obergatz se rend à A-lur en proclamant être le dieu Jad-ben-Otho. Lu-don le reconnaît comme tel, voyant les avantages qu’il peut en tirer.

Jane est enlevée par des hommes de Lu-don qui la ramènent à A-lur. Tarzan la voit mais avant qu’il ait pu la rattraper, il est capturé.

Lu-don décide de sacrifier Tarzan en tant que faux dieu. Au moment où Erich Obergatz, qui doit pratiquer le sacrifice, lève son couteau, un coup de feu éclate et il est tué. Lu-don et ses complices subissent le même sort. Des Waz-don apparaissent avec le mystérieux Jar-don, un étranger qui les rejoints et qui n’est autre que Korak, parti à la recherche de ses parents. C’est lui qui a tiré.

La paix revenue, Om-at épouse Pan-at-lee et Ta-den O-lo-a. Une semaine plus tard, Tarzan, Jane et Korak quittent Pal-ul-don à dos de gryf.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

«  Tarzan le Terrible  » (trad. de Guy d’Antin). In  : Hop-là, n° 67 (19 mars 1939) à 83 (9 juillet 1939).
Tarzan le Terrible (trad. de Guy d’Antin). Paris, Hachette, mars 1941. Couverture  : Jacques Souriau.
Tarzan dans la préhistoire (trad. de Jacques Parsons). Paris, Édition Spéciale, septembre 1970, coll. «  Tarzan  », n° 6. Couverture  : Burne Hogarth.
Tarzan dans la préhistoire (trad. de Marc Baudoux). Paris, NéO, janvier 1988, coll. «  Tarzan  », n° 8. Couverture  : Jean-Michel Nicollet.
Tarzan le Terrible (trad. de Guy d’Antin). Paris, Hachette, mars 1994, coll. «  Bibliothèque Verte  », n° 37. Couverture  : Marcel Laverdet.
Tarzan dans la préhistoire (trad. de Marc Baudoux). Cressé, PRNG Éditions, mars 2020. Couverture  : Allen St John.

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


Hachette


Edition Spéciale


NéO
 


Bibliothèque Verte


PRNG

 



© Michel Vannereux