The Son of Tarzan
   
PARUTION ORIGINALE
In : « All-Story Weekly », 4, 11, 18 et 25 décembre 1915, 1er et 8 janvier 1916.
 
PREMIERE EDITION
A.C. McClurg & Co., mars 1917.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
Adaptations en bandes dessinées
 

 

RESUME

Jack Clayton, le fils de Tarzan et Jane, a été élevé dans l'ignorance des origines de son père. Un jour, il va voir un singe exhibé dans un music-hall. Celui-ci est la propriété d'Alexis Paulvitch qui veut se venger de Tarzan. Il attire le jeune garçon dans sa maison mais il est tué par le singe, Akut. Jack décide de ramener lui-même le singe chez lui et part pour l’Afrique.

Là, Jack et Akut disparaissent dans la forêt et le singe apprend au jeune homme à vivre dans la jungle. Il reçoit le nom de Korak, le Tueur. Un jour, il sauve une jeune fille maltraitée dans le village du cheik Amor Ben Khatour. Meriem a été enlevée enfant à son père, le capitaine Armand Jacot. Pendant des mois, Korak et Meriem vivent heureux puis la jeune fille est un jour capturée par des Noirs. Elle est livrée à deux Suédois, Sven Malbihn et Carl Jenssen, qui sont uniquement intéressés par une récompense. Malbihn tue Jenssen mais un homme blanc sauve Meriem.

Meriem passe un an chez celui qu’elle appelle « Bwana » et qui n'est autre que Tarzan. Alors qu’elle est courtisée par le jeune Morison Baynes, Malbihn s’arrange pour la capturer. Elle lui échappe puis retombe entre les mains des hommes du cheik Amor Ben Khatour. Korak se rend au village de celui-ci et est capturé. Un éléphant surgit et l’emporte au loin, tuant le cheik au passage. Il le dépose mais quand Meriem cherche à couper les liens de Korak, l’éléphant charge. C’est alors que Tarzan s’interpose.

Korak retrouve enfin sa famille et peu de temps après, épouse Meriem.


BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

Le fils de Tarzan. In : « Hop-là », n° 36 (14 août 1938) à 52 (4 décembre 1938). Traduction : Pierre Cobore.
Le fils de Tarzan. Hachette, 1939. Traduction : Pierre Cobore.
Le fils de Tarzan. In : « Confidences Vacances », 2ème trimestre 1951. Traduction : Pierre Cobore.
Le fils de Tarzan. Édition Spéciale, coll. Tarzan, n° 4, juin 1970. Traduction : Marguerite Detay.
Le fils de Tarzan. NéO, coll. Tarzan, n° 4, janvier 1987. Traduction : Marc Baudoux.
Le fils de Tarzan. Hachette, coll. Bibliothèque Verte, n° 30, mars 1994. Traduction : Marwan Bezri.
Le fils de Tarzan. In recueil : « La Légende de Tarzan ». Omnibus, septembre 2012. Traduction : Marc Baudoux.

 

COUVERTURES FRANCAISES

     
     

 


PRINCIPALES ADAPTATIONS EN BANDES DESSINEES

Bandes quotidiennes du 25 novembre 1929 au 15 mars 1930 (série C, 96 bandes). Texte : R.W. Palmer. Dessins : Rex Maxon.
Comic-book « Tarzan of the Apes » (Gold Key), n° 158 (1966). Texte : Gaylord DuBois. Dessins : Russ Manning.


© Michel Vannereux