Pirates of Venus
   
PARUTION ORIGINALE
In  : Argosy Weekly, 17 et 24 septembre, 1er, 8, 15 et 22 octobre 1932 sous le titre «  The Pirates of Venus  ». En volume  : Tarzana, Edgar Rice Burroughs Inc., février 1934.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

Carson Napier a construit un vaisseau spatial pour se rendre sur Mars mais suite à une erreur, il se retrouve sur Vénus. Il doit sauter en parachute et arrive sur une île couverte d’arbres géants.

Il est accueilli dans une cité sylvestre où il apprend que l’île s’appelle Vépaja et la planète Amtor. Les habitants sont en conflit avec les Thoristes qui ont pris le pouvoir dans leur pays d’origine. Carson a l’occasion de sauver une jeune fille que des individus cherchaient à enlever.

Parti dans la forêt pour récolter la toile d’une araignée géante, il est enlevé par des hommes-oiseaux et amené sur un vaisseau des Thoristes. Carson s’empare du navire puis aborde un deuxième bateau où se trouve Duare, la jeune fille qu’il avait sauvée et qui est la fille du jong (roi) de Vépaja.

Peu après, Duare est capturée. Carson se lance à sa recherche et arrive au pays de Noobol. Il retrouve la princesse mais est fait prisonnier.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

«  Le vagabond de l’espace  » (trad. inconnu). In  : Robinson, n° 165 (25 juin 1939) à 180 (8 octobre 1939).
Les pirates de Vénus (trad. de Martine Blond). La Valette-du-Var, Antarès, décembre 1986, coll. «  Les mémoires du futur  ». Couverture  : Bran Mac Taggaert.
«  Les pirates de Vénus  » (trad. de Martine Blond). In recueil  : Le cycle de Vénus. Bruxelles, Lefrancq, juin 1994, coll. «  Volumes  ». Couverture  : Patrice Sanahujas.
Les pirates de Vénus (trad. inconnu). Cressé, PRNG Éditions, octobre 2019. Couverture  : Allen St John.

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


Antarès


Lefrancq


PRNG

 



© Michel Vannereux