Land of Terror
   
PARUTION ORIGINALE
Tarzana, Edgar Rice Burroughs Inc., mai 1944.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

David part à la recherche de Von Horst, qu’il trouve à Lo-har. Sur le chemin du retour, il est capturé par des femmes guerrières. Il est amené dans le village primitif d’Oog et obligé de travailler dans les champs. Il fait la connaissance d’un autre esclave, Zor, originaire de Zoram. Des femmes montées sur des oiseaux gigantesques, des dyals, attaquent Oog. David et Zor s’emparent de l’une de ces montures et s’enfuient.

Ils tombent sur des Jukans qui les emmènent vers le village de Meeza, leur roi. Tous les habitants semblent pris de folie. Kleeto, originaire du pays de Suvi, leur parle d'une prisonnière originaire de Sari cachée dans le palais.

Le majordome Goofo est poignardé dans le dos par son assistant Noak qui va ensuite voir David pour lui régler son compte. Ils se battent, et David tue Noak.

David et Zor errent à travers le palais à la recherche d’un passage secret pour sortir. Ils arrivent dans une grande salle où beaucoup de personnes prennent leur repas, dont le roi. Zor est bien accueilli, mais David est jeté en cellule.

Il s’échappe et surprend Moko, le fils du roi, en train de menacer Diane. Il le tue et ils quittent le palais. Diana explique qu’elle a été capturée alors qu’elle était partie à la recherche de David et qu’elle devait fuir devant Do-gad, le neveu du roi de Suvi, qui la convoitait.

David se déguise et retourne au palais. Il retrouve Zor et Kleeto, puis ils quittent le village. David retourne à la caverne mais Diane n’y est plus. Il part vers Suvi avec Jor et Kleeto.

Ils sauvent un jeune mastodonte prisonnier d’une tourbière. Le petit, le père, que David baptise Maj, et la mère les suivent un moment et ils se lient d’amitié.

Après que les mastodontes les ont quittés, ils sont capturés par des géants cannibales dotés de grandes canines, les Azariens, et emmenés dans leur village. David apprend que deux prisonniers se sont récemment échappés : Diane et Do-gad. David perçoit le barrissement d'un mastodonte et appelle à l'aide. Les animaux arrivent. Maj se saisit de David et l'emporte, mais Zor et Kleeto restent en arrière.

David suit les bords d’une rivière en direction d’une mer, puis est capturé par des fourmis géantes, de deux mètres de long. Il est emmené dans une fourmilière. Un autre prisonnier est présent : U-val, qui vient de Ruva, une des Îles Flottantes. Quand une fourmi vient pour emporter U-val, David sort son couteau. Ils s’évadent tous les deux, puis vont au bord de l’océan.

U-val veut emmener David chez lui en tant qu’esclave. Il le ligote et l’entraîne dans sa pirogue jusqu’à l’île de Ruva.

David entreprend d’apprendre des choses utiles aux habitants. Il démontre ainsi comment attraper du poisson plus facilement avec un arc et des flèches.

Une pirogue apparaît au large, une expédition de pillage venue de l’île de Ko-va. David part avec dix hommes à leur rencontre et les tuent tous.

U-val tourne autour d'une fille appelée O-Ra, qui a plusieurs prétendants et qui veut un propriétaire d'esclaves. Elle veut qu'U-val fasse valoir son droit sur son esclave, David. U-val attaque David, qui le tue.

David veut s'enfuir de Ruva, mais il faut attendre que l’île soit en vue du continent.

Une expédition est lancée sur l'île voisine de Ko-va. David repart en emmenant une esclave, Lu-bra, originaire de Suvi. Il travaille à la construction d'un bateau, aisé par Lu-bra. Il veut qu'elle lui montre le chemin de Suvi. Quand ils s’apprêtent à partir, O-Ra les surprend. Elle prévient les habitants du village. Ils les poursuivent un moment puis renoncent.

Alors qu'ils sont arrivés au bout de leurs provisions, ils aperçoivent une voile. C'est un bateau commandé par Ja le Mézop, et Diane est à bord. Ils retournent à Sari.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

Terre d’épouvante (trad. de Pierre Billon). Paris, OPTA, mai 1969, coll. «  Club du Livre d’Anticipation  », n° 18. Couverture  : Alain Tercinet.
Terre d’épouvante (trad. de Pierre Billon). Paris, Temps Futurs, avril 1983, coll. «  Heroïc Fantasy/Pellucidar  », n° 6. Couverture  : Pierre Joubert.
«  Terre d’épouvante  » (trad. de Pierre Billon). In recueil  : Le cycle de Pellucidar 2. Bruxelles, Lefrancq, juillet 1997, coll. «  Volumes  ». Couverture : Pierre Joubert.
Terre d’épouvante (trad. de Pierre Billon). Cressé, PRNG Éditions, octobre 2017. Couverture  : John Coleman Burroughs.

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


OPTA


Temps Futurs


Lefrancq
 


PRNG

 



© Michel Vannereux