King Solomon's Mines
 
Londres : Cassell, septembre 1885.
 


BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

« Découverte des Mines de Salomon ». In : Le Magasin (illustré) d'Education et de Récréation, du n° 553 (1er janvier 1888) au n° 567 (1er août 1888). Traduction : C. Lemaire.
Découverte des Mines de Salomon. Paris, Hetzel, 1888 (Bibliothèque d'éducation et de récréation). Traduction : C. Lemaire.
Découverte des Mines de Salomon. Paris, Hetzel, 1890. Traduction : C. Lemaire.
Aventures d'Allan Quatremain aux Mines de Salomon. Paris, Hetzel, 1896 (Bibliothèque des succès scolaires). Traduction : C. Lemaire.
Aventures d'Allan Quatremain (découverte des Mines du Roi Salomon). Paris, Hetzel, 1896 (Bibliothèque des succès scolaires). Traduction : C. Lemaire.
Les Mines du roi Salomon. Paris, Jules Tallandier, novembre 1926. Traduction : René Lécuyer.
Les Mines du roi Salomon. Paris, Jules Tallandier, 1931. Traduction : René Lécuyer.
Les Mines du roi Salomon. Paris, Jules Tallandier, 1937. Traduction : René Lécuyer.
Les Mines du roi Salomon. Paris, Hachette, septembre 1951 (Bibliothèque Verte). Traduction : René Lécuyer (version abrégée).
Les Mines du roi Salomon. Paris, Hachette, 4ème trimestre 1952 (Idéal-Bibliothèque, n° 36). Traduction : René Lécuyer (version abrégée).
« Les Mines du roi Salomon ». In : Club de lecture des Jeunes (vol. 3), 2ème trimestre 1962. Version condensée de la traduction de René Lécuyer.
Les Mines du roi Salomon. Paris, Hachette, juillet 1972 (Bibliothèque Verte). Traduction : René Lécuyer (version abrégée).
Les Mines du roi Salomon. Paris, NéO, juillet 1983 (Fantastique/Science-fiction/Aventure, n° 82). Traduction : René Lécuyer (version abrégée).
« Les Mines du roi Salomon ». In : Elle-qui-doit-être-obéie. Paris, Robert Laffont, mars 1985 (Bouquins). Traduction : C. Lemaire.
Les Mines du roi Salomon. Paris, Hachette, novembre 1992 (Bibliothèque Verte, n° 923). Traduction : René Lécuyer (version abrégée par Gil Hérel).
Les Mines du roi Salomon. Paris, J'ai lu, 1994 (n° 3607). Traduction : C. Lemaire.
Les Mines du roi Salomon. Melun : Fabbri, juillet 1997 (Bibliothèque de l'aventure, n° 16). Traduction : C. Lemaire.
Les Mines du roi Salomon. Rennes, Terre de Brume, décembre 2004 (Terres mystérieuses). Traduction : René Lécuyer et Décile Desthuilliers.
« Les mines du roi Salomon ». In : Les aventures d'Allan Quatermain. Omnibus, septembre 2014. Traduction : René Lécuyer.

 

RESUME

Sur le bateau qui l'amène du Cap au Natal, le chasseur et négociant itinérant Allan Quatermain fait la rencontre de Sir Henry Curtis et du capitaine John Good, un officier de marine à la retraite. Henry Curtis désire retrouver son frère qui a disparu à l'intérieur des terres. Allan Quatermain a eu l'occasion de le rencontrer et a ainsi appris qu'il était à la recherche des mythiques mines du roi Salomon. Quatermain a en sa possession un texte et une carte datant du 16ème siècle et dus à un dénommé José da Silvestra. Les documents précisent où doivent se situer les mines. Quatermain accepte de diriger l'opération. Il fait les préparatifs nécessaires et ils partent avec un chariot. Un cafre appelé Umbopa se joint à eux.

Après s'être séparés de leurs porteurs, Quatermain, Curtis, Good, Umbopa et le Hottentot Ventvögel traversent un désert. De l'autre côté, il leur faut traverser le berg de Suliman. Dans une caverne, ils découvrent le cadavre d'un homme blanc, José da Silvestra. Ventvögel ne résiste pas aux épreuves et meurt de froid.

Les aventuriers découvrent enfin de l'autre côté un pays magnifique. Ils rencontrent un groupe d'hommes, les Kukuanas, qui les amènent auprès de leur roi Twala. Les voyageurs apprennent que le roi Twala a pris violemment le pouvoir en lieu et place de son frère. Le fils de ce dernier, Ignosi, disparut alors qu'il n'était qu'un enfant. Twala est accompagné d'une vieille femme très laide, Gagool, qui semble avoir des dons de prophétesse et qui serait âgée de plusieurs siècles.

Umbopa se révèle être Ignosi, le roi légitime des Kukuanas. Divers chefs veulent un signe pour s'en assurer et Good annonce que le lendemain - le 4 juin - se produira une éclipse de soleil.

Après que l'éclipse s'est effectivement produite, les voyageurs filent avec les chefs et Foulata, une jeune fille dont ils ont sauvé la vie. Une grande bataille a lieu, remportée par les insurgés. Ils pénètrent ensuite dans la ville. Twala affronte sir Henry en duel et finit par être tué. Ignosi devient le nouveau roi.

Quatermain, Good et Curtis s'intéressent de nouveau aux mines. L'accès se trouve dans une caverne où les rois sont enterrés. Gagool ouvre la porte de la chambre secrète de Salomon et ils y découvrent de nombreux diamants. La sorcière cherche alors à les enfermer en refaisant tomber le bloc qui ferme l'entrée. Foulata qui tente de l'empêcher est tuée. Gagool finit écrasée par le bloc de pierre mais les Blancs sont bloqués.

Les trois hommes trouvent un passage et parviennent finalement à l'extérieur. Après plusieurs jours, ils quittent le Kukuanaland.

Ils traversent le désert et, dans une oasis, tombent sur George Curtis qui vit là depuis qu'il s'est cassé la jambe. Ils regagnent ensuite la civilisation avec les quelques diamants qu'ils ont pu emporter .

 



© Michel Vannereux