The Mad King
   
PARUTION ORIGINALE
«  The Mad King  ». In  : All-Story Weekly, 21 mars 1914. «  Barney Custer of Beatrice  ». In  : All-Story Weekly, 7, 14 et 21 août 1915. En volume  : Chicago, A.C. McClurg & Co., septembre 1926.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

THE MAD KING

Au royaume de Lutha, la ville de Lustadt est en effervescence car le roi fou Léopold s’est échappé. Depuis dix ans, c’est le prince Peter de Blentz qui assure la régence. Ce n’est pas un souverain bienveillant et les impôts ont doublé. Son principal opposant est le prince Ludwig von der Tann.

L’Américain Barney Custer est venu visiter le pays natal de sa mère, Victoria Rubinroth. Il sauve Emma von der Tann dont le cheval s’est emballé. Comme il ressemble au roi, Custer s’amuse à se présenter comme le roi fou de Lutha.

Des soldats amènent Barney et Emma au château de Blentz. On le considère comme le roi. Un vieux domestique, Joseph, veut l’aider à s’enfuir, mais Barney ne veut pas partir sans Emma. Emma se montre méprisante envers le capitaine Ernst Maenck qui l’a fait conduire dans ses appartements. Quand il s’en prend à elle, Barney surgit. Il plonge dans les douves pour échapper à des soldats tandis que Joseph et Emma s’enfuient.

Dans la Vieille Forêt, Barney se retrouve face à des brigands qui l’emmènent avec eux. Il doit fuir car le chef des brigands veut le livrer à Peter contre une rançon.

Barney Custer arrive dans la ville de Tafelberg. Un commerçant fidèle au roi le conduit au sanatorium où se trouve le véritable roi. Léopold veut qu’on le laisse tranquille. Barney plaide pour que le roi agisse car Peter de Blentz doit se faire couronner roi le lendemain. Barney part pour Lustadt. Il croise en route une troupe de cavalerie commandée par le lieutenant Butzow. Celui-ci l’acclame comme le roi, bien que Barney essaie de l’en dissuader. Ils surgissent dans la cathédrale de Lustadt et interrompent la cérémonie de couronnement.

Barney et Butzow partent vers le sanatorium de Tafelberg pour récupérer le roi. Informé, Peter y envoie plusieurs de ses hommes. Un combat oppose les deux camps. Léopold s’enfuit.

Barney Custer et Butzow chevauchent à la recherche du roi disparu puis retournent à Lustadt. Peu après, une armée que Peter a recrutée marche sur la capitale. Des combats ont lieu.

Léopold est capturé par les hommes de Peter de Blentz qui veut le faire tuer pour que son cadavre soit apporté à la cathédrale de Lustadt. Barney intervient pour le libérer.

Dans la cathédrale, Peter de Blentz exige d’être couronné. Léopold, le lieutenant Butzow et Barney Custer apparaissent alors, encadrés par la Cavalerie Royale. Léopold se présente devant Peter qui le reconnaît comme le roi et est arrêté.

Après le couronnement, Emma est triste parce qu’elle aime Barney mais qu’elle est fiancée à Léopold. Ils s’embrassent. Léopold les voit et accuse Barney de vouloir voler sa fiancée. Il exige que Barney parte dans les quarante-huit heures. Peu après, il ordonne qu’on l’arrête. Butzow le prévient et, pourchassés par la cavalerie, ils partent et traversent la frontière.


BARNEY CUSTER OF BEATRICE

Presque deux années ont passé, et Barney Custer vit dans la petite cité de Beatrice. Le capitaine Ernst Maenck apparaît et cherche à le tuer. Barney le suit. Il traverse l’Atlantique et arrive en Autriche, à Burgova, près de la frontière serbe. Dans une auberge, il entend un Autrichien, le comte Zellerndorf, s’entretenir avec Peter de Blentz et Maenck. Les Autrichiens veulent mettre Peter sur le trône de Lutha.

Barney s’empare d’un laissez-passer mais il est arrêté par des officiers autrichiens. Il est amené devant un peloton d’exécution avec d’autres personnes, mais s’en sort miraculeusement. Il s’empare d’un véhicule et part vers le sud.

Le comte Zellerndorf, le représentant de l’Autriche en Lutha, s’entretient avec le roi Léopold et assure que l’Autriche n’a aucun désir de s’emparer de Lutha. Le roi accepte de partir chez Peter de Blentz. Léopold est toujours amoureux d’Emma, et le comte Zellerndorf propose qu’il l’épouse immédiatement.

Emma est attirée hors du château de son père par un message disant que son père a été victime d’une légère attaque. En chemin, des soldats lui barrent le chemin et elle tente de s’enfuir. Barney apparaît à ce moment et lui vient en aide.

Ils partent en direction de Lustadt, mais sont capturés. Le capitaine Ernst Maenck les conduit au château de Peter de Blentz. Barney est enfermé dans une pièce et doit être fusillé le lendemain. Il s’évade et arrive dans la chambre du roi. Ils échangent leurs places. Se faisant passer pour le roi, Barney fait venir Emma et ils partent pour Lustadt.

Un corps d’armée autrichien marche vers Lustadt et un corps d’armée serbe est à la frontière. Barney continue à jouer le rôle du roi pour sauver le pays. La population de Lutha est enthousiaste quand elle apprend que le roi Léopold a déclaré la guerre à l’Autriche. Une bataille a lieu, et les Autrichiens sont finalement vaincus.

Peter a ordonné que Barney Custer soit fusillé, ignorant la substitution. Barney, le lieutenant Butzow et vingt cavaliers arrivent au château de Blentz pour le libérer. Ils s’emparent du château. Barney est blessé à la poitrine, et Léopold s’arrange pour prendre sa place et revenir à Lustadt.

Dès son arrivée à Lustadt, il fait organiser le mariage avec Emma pour l’après-midi même. Quand le futur époux arrive à la cathédrale, Emma réalise que c’est Léopold. Elle simule un évanouissement.

Ernst Maenck arrive à Lustadt et abat celui qu’il prend pour Barney Custer avant d’être abattu. Léopold est tué. Barney arrive à ce moment et révèle qui il est vraiment. Comme sa mère était de la famille royale, il est le successeur légitime de Léopold et est couronné roi, Emma devenant sa reine. Peter de Blentz qui a été arrêté en tenant de franchir la frontière est pendu.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

«  Roi malgré lui  » (trad. de Pierre Cobore). In  : Le Journal de Mickey, n° 91 (12 juillet 1936) à 115 (27 décembre 1936).
Roi malgré lui (trad. de Pierre Cobore). Paris, Hachette, 1937 (réédition en mai 1941). Couverture  : Fiora.
«  Roi malgré lui  » (trad. de Pierre Cobore). In  : Donald, n° 267 (4 mai 1952) à 292 (24 octobre 1952).
«  Le roi fou  » (trad. de Martine Blond). In recueil  : Le cycle de Pellucidar 1. Bruxelles, Lefrancq, janvier 1997, coll. «  Volumes  ». Couverture  : Jean-Jacques Chaubin.

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


Hachette


Lefrancq

 



© Michel Vannereux