L'As

 
Bien que né officiellement le 4 avril 1937, nous ferons remonter l'histoire effective de ce journal au 19 avril 1936, quand Le Petit Illustré - dont L'As est le successeur - changea de format. Le 12 avril 1936, Le Petit Illustré, hebdomadaire dit "pour la jeunesse et la famille" en était à son numéro 1644. Ses dimensions justifiaient son titre : 18,5 x 25,5. La semaine suivante, on le retrouvait au format 26 x 39, inaugurant ainsi une nouvelle série qui devait se révéler plus brève que la première. Pourquoi cette modification ? Très certainement le désir de se moderniser, de s'aligner sur le style "américain" de ses concurrents. La Société Parisienne d'Édition (S.P.E.) qui "produisait" Le Petit Illustré, L'Épatant, Cri Cri, L'Intrépide, Fillette, etc. subissait la concurrence aigüe de nouveaux venus : Le Journal de Mickey (1934), Jumbo et Hurrah (1935). Au début de 1936, d'autres nouveaux concurrents étaient en gestation et non des moindres : Robinson, Aventures, L'Aventureux, et Junior dont le succès immédiat fut la présentation des pages du dimanche Tarzan dans un grand format en couleur. C'est peut-être pour répliquer à cette réussite que L'As publia lui aussi Tarzan. Son choix ne pouvait que se porter sur l'autre forme de publication disponible : la bande quotidienne.

169 numéros sont parus (du n° 1 du 4 avril 1937 au n° 169 du 23 juin 1940).

Voyons en détail ce qui nous intéresse plus particulièrement dans le journal L'As. Dès le numéro 1, dans un format de 275 sur 380, le lecteur découvre pour la première fois les bandes journalières d'Harold Foster, qui sont l'adaptation du premier roman Tarzan : Tarzan of the Apes.

Publié en dernière page, elle reproduit 4 bandes composées chacune de 4 vignettes avec texte sous l'image, comme l'original. Dans cette publication, si elle est la première en France, on peut se demander pourquoi l'éditeur a escamoté la publication en débutant l'histoire lorsque Kala est déjà en possession du bébé Tarzan. Tout ce qui précède est évoqué par une simple introduction. La publication des bandes de Foster reçoit deux titres : "L'enfance de Tarzan" et "L'adolescence de Tarzan". On relève dans ce qu'a publié L'As pas moins de huit suppressions de vignettes par rapport à l'original publié dans Phénix en 1970 - Toutes illustrations pouvant choquer l'enfant de cette époque, notamment les dessins où Tarzan et Jane sont enlacés ou s'embrassent.

Après les bandes de Foster, L'As continua à réserver une page aux bandes de Rex Maxon qui dessina la bande quotidienne Tarzan jusqu'en 1947. Comme Foster, celles de Maxon possédaient aussi le texte sous l'image. Il s'agit d'une reproduction très fidèle, il manque seulement quelques vignettes, opération nécessaire pour la mise en page. Ainsi, "Tarzan et les dieux du feu" fait 162 bandes, qu'il aurait été impossible de faire tenir en entier vu le format de L'As (4 bandes par page), l'équivalent de deux bandes a été ainsi supprimé. Il en va de même pour les deux autres histoires.

Il est à noter que "Tarzan et les dieux du feu" d'après le roman Tarzan Triumphant et "Dick et Doc, les deux cousins" ; d'après The Tarzan Twins (1ère partie) ne furent publiés que dans L'As, tandis que les bandes de Foster et "Tarzan et les hommes-léopards" de Rex Maxon furent l'objet d'une "adaptation" et d'une publication dans Collection Tarzan des années 46-53.

Voilà l'essentiel de ce qui pouvait être signalé au sujet des publications Tarzan dans L'As.
 

Numéros
Dessins
Source
1 à 4
Hal Foster
Bandes quotidiennes 14 à 27
5 à 14
Hal Foster
Bandes quotidiennes 27 à 60
15 à 54
Rex Maxon
Bandes quotidiennes P1 à P162
55 à 79
Rex Maxon
Bandes quotidiennes Q1 à Q102
80 à 116
Rex Maxon
Bandes quotidiennes R1 à R150


© Michel Vannereux