OEUVRES DIVERSES
The Girl from Farris’s
   
   
EDITION ORIGINALE EN MAGAZINE
In : All-Story Weekly, 23 et 30 septembre, 7 et 14 octobre 1916
   
EDITION ORIGINALE EN VOLUME
Tacoma, The Wilma Company, 1959
   

 

RESUME
 
Alors qu'il espionne l'établissement Farris, une maison close, l'officier de police Doarty aperçoit une jeune femme qui s'en échappe, Maggie Lynch. Il la conduit au poste pour qu'elle témoigne contre Abe Farris. Le révérend Theodore Pursen prend contact avec Maggie mais elle le rejette sèchement, comprenant qu’il cherche surtout à assurer sa propre publicité.

Le grand jury se réunit mais Farris est relâché. Le président, le riche Ogden Secor, veut donner une deuxième chance à Maggie Lynch. Il lui donne un nom pour trouver du travail mais c’est celui de Theodore Pursen.

Maggie, qui reprend son véritable nom, June Lathrop, se trouve un travail dans un bureau. Avec le temps, elle gagne en compétence, changeant parfois de travail. Son seul ami est Eddie, un tire-gousset, qui l'aide quand elle est au plus bas. June est finalement engagée dans la société d'Ogden Secor mais celui-ci ne la reconnaît pas.

Elle montre ses qualités de secrétaire. L’officier Doarty la reconnaît lors d’une visite et en parle à Stickler, le chef de service. Celui-ci tente de profiter de June mais elle le rejette sèchement.

Un soir, Ogden Secor découvre des cambrioleurs dans son bureau. Il est frappé et se retrouve à l’hôpital. Comme les bandits connaissaient le code du coffre, il doit y avoir un complice à l’intérieur. Stickler accuse June mais Ogden se refuse à croire en sa culpabilité. Stickler renvoie June.

Affaibli par l'agression, Ogden Secor perd une partie de ses moyens et de sa mémoire. Après plusieurs mois, il se retrouve ruiné. Toutes ses connaissances, dont sa fiancée, l'abandonnent. L'idée lui vient de rejoindre un ranch qu'il possède en Idaho. Il s'y rend mais se fait escroquer en route et se retrouve sans un sou. Il sombre dans l'alcoolisme.

Dans un saloon, il rencontre June, devenue serveuse, mais ne la reconnaît pas. Son état empire quand il réalise que sa propriété est un morceau de terre aride. Lui et June se rapprochent mais elle ne veut pas entendre parler d’amour. Grâce au soutien de June, il cherche tant bien que mal de l’or dans sa propriété. Alors que le ranch va être saisi pour non-paiement d’impôts, June lui donne ses économies pour qu’il s’acquitte de ses dettes. Comme une ville va être construite sur cette région, le terrain a désormais une grande valeur.

À la gare, ils croisent par hasard le révérend Theodore Pursen qui a épousé Sophie Welles, l’ancienne fiancée de Secor, et tous ses souvenirs lui reviennent. C’est alors que surgit l’officier Doarty qui arrête June pour le meurtre de John Secor il y a quatre ans.

Lors du procès, il s'avère que John Secor avait séduit June Lathrop, lui faisant croire qu'ils s'étaient mariés, et l'avait emmenée à la maison Farris. Après la mort de Secor, terrassé par une crise cardiaque, Abe Farris a retenu June prisonnière dans son établissement.

June est reconnue innocente et il s'avère que Stickler était à l'origine du cambriolage. June accepte finalement d'épouser Ogden Secor.


BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

« La fille de chez Farris ». In : La Tribune des amis d’Edgar Rice Burroughs, n° 27 (octobre 1996) à 30 (juin 1998). Traduction : Gilbert Viala. [Incomplet].
La fille de chez Farris. Michel Decuyper (hors commerce), 1999. Traduction : Gilbert Viala. Couverture : Frank Frazetta.

 

EDITIONS FRANCAISES EN VOLUME
 


Michel Decuyper (hors commerce)
(1999)