SAGEDITION

Tarzan Géant
 
 
Tarzan Géant est la deuxième série Tarzan proposée par la Sagédition et elle paraît de 1969 à 1985, ce qui en fait la collection la plus longue. Le nom provient de son format qui varie suivant les numéros (ce qui en fait un cauchemar pour le rangement). Cela va de 18x26 à 22x28 avec certains allant jusqu’à 24x29.

Au niveau du contenu, c’est un grand fourre-tout.

Du numéro 1 au numéro 10, on va trouver des traductions d’histoires parues dans les comic-books Gold Key alternant avec des récits d’origine européenne. une curiosité : on va même trouver des adaptations des series TV Daktari ou Mission Impossible.

Les numéros 11 et 12 proposent du Burne Hogarth mais c’est ensuite que l’on entre dans la partie la plus intéressante avec les planches du dimanche de Russ Manning. On en trouve dans les numéros 13 à 17, puis 19 et 27. Ces histoires seront plus tard rééditées dans la collection Appel de la Jungle. On retrouve Manning du 35 au 37. Toutes ses planches du dimanche n’ont pas été publiées à la Sagédition et il faut se rabattre sur Télé Poche pour avoir la suite.

La période allant du numéro 20 au 34 est très intéressante, avec des traductions du comic-book Tarzan of the Apes de l’éditeur DC. Les numéros 24/25 et 33/34 sont particulièrement recommandés vu qu’on y trouve les adaptations par Joe Kubert des romans Tarzan and the Lion Man et Tarzan of the Apes.

Dans les numéros 38 et 39, au format maxi, on a droit à Tarzan dans la cité de l’or de Hal Foster et Burne Hogarth. C’est en quelque sorte le chant du cygne de la série car Tarzan Géant ne va plus proposer désormais que des histoires d’origine européenne (surtout espagnole).
 


© Michel Vannereux